Alzheimer, maladie infectieuse ?

Le 12 juin 2009, par Louis LEVY,

La maladie d’Alzheimer pourrait-elle se transmettre comme une pathologie infectieuse ? C’est la nouvelle hypothèse que soulèvent des travaux expérimentaux chez la souris menés par une équipe européenne et publiés, dimanche 7 juin, sur le site de la revue Nature Cell Biology. L’injection de tissu cérébral contenant la forme anormale d’une protéine humaine, typique de la maladie d’Alzheimer, dans le cerveau de souris saines entraîne la prolifération de lésions caractéristiques. Un phénomène qui rappelle le cas du prion pathologique, responsable de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

LE MONDE | 12.06.09 | 14h56•Mis à jour le 12.06.09 | 14h56

Principale cause de démence chez les sujets âgés, la maladie d’Alzheimer résulte d’une dégénérescence des neurones cérébraux, qui provoque la perte progressive et définitive des fonctions mentales, à commencer par la mémoire. Le cerveau atteint est caractérisé par la présence de deux types de lésions. L’une est le développement, entre les neurones, de plaques constituées de peptides bêta-amyloïdes ; l’autre est la formation, à l’intérieur des neurones, d’un écheveau de filaments entremêlés résultant de l’agrégation de protéines dites "tau".

"Dans la maladie d’Alzheimer, il y a la composante "poison", la substance amyloïde, et la mort neuronale, liée aux protéines tau anormales, explique Luc Buée, directeur de recherches au CNRS et directeur de l’unité Inserm U837 au CHRU de Lille. En s’accumulant dans les neurones, la protéine tau anormale entraîne la mort de ces cellules nerveuses, mais pas immédiatement. Pendant des années, elles fonctionnent plus ou moins bien."

Dans la maladie d’Alzheimer, "l’accumulation de protéines tau pathologiques commence autour d’une zone essentielle à la mémoire à court terme (moins d’une semaine), l’hippocampe. Puis, contrairement au simple vieillissement où le phénomène reste localisé, les protéines pathologiques se propagent, envahissent le lobe temporal du cerveau où s’intègrent les diverses informations qui aboutissent à un message compréhensible, puis les autres lobes et le reste du cortex cérébral. C’est toujours le même cheminement", décrit Luc Buée.

L’équipe européenne dirigée par Markus Tolnay (université de Bâle, Suisse) est partie du constat que lorsqu’un neurone atteint meurt, la protéine tau pathologique passe dans l’espace extracellulaire et les neurones voisins captent la protéine pathologique. "Cette protéine porte une signature particulière qui transmet la conformation anormale aux protéines tau normales. Cette réaction en chaîne propagerait ainsi la pathologie", indique Luc Buée.

Afin de tester cette hypothèse, Markus Tolnay et ses collègues ont utilisé deux types de souris transgéniques, ayant la capacité d’exprimer la protéine tau humaine. Mais, pour l’une, il s’agit d’une forme anormale, plus courte, alors qu’elle est normale dans le cas de la seconde. Les souris exprimant la forme anormale développent une neurodégénérescence et des filaments de protéine tau hyperphosphorylée, tandis que celles chez lesquelles la protéine tau est normale ne présentent pas ces anomalies.

L’injection de tissu cérébral contenant la protéine anormale dans le cerveau des souris exprimant la protéine normale entraîne la formation locale de filaments, typiques de la maladie d’Alzheimer, et la dissémination de cette anomalie dans les régions avoisinantes du cerveau. C’est ainsi qu’avait pu être démontrée la responsabilité d’une forme pathologique du prion dans la maladie de Creutzfeldt-Jakob, chez l’homme, ou dans la maladie de la vache folle, l’encéphalopathie bovine spongiforme. La révélation qu’une particule protéique, dépourvue de matériel génétique, pouvait constituer un agent infectieux avait bousculé le dogme qui limitait aux bactéries, aux virus et aux parasites la possibilité de remplir ce rôle.

Pour Luc Buée, cette "hypothèse séduisante" pourrait aussi signifier que "la composante liée à la protéine tau occupe une part plus importante qu’on le croyait dans la maladie d’Alzheimer et que la protéine tau anormale a des effets plus graves lorsqu’elle sort du neurone. Cela implique aussi que le suivi de la protéine tau dans le liquide céphalo-rachidien (dans lequel baignent le cerveau et la moelle épinière) pourrait aider au diagnostic de la maladie. Les espèces toxiques de la protéine pourraient également constituer des cibles thérapeutiques pour une immunothérapie", estime le spécialiste lillois.

L’équipe dirigée par M. Tolnay ouvre une piste nouvelle pour élucider l’origine de la maladie d’Alzheimer. Différentes hypothèses ont été formulées. Elles impliquent des facteurs environnementaux, incluant une exposition à des métaux lourds comme le mercure, et des facteurs génétiques de prédisposition : plusieurs gènes ont été identifiés mais il s’agit de formes familiales rares de la maladie.

Paul Benkimoun

Article paru dans l’édition du 13.06.09

 

Commentaires de l'article

 
ErlenejHarding
Le 21 février 2013
et bus quelques coups d’epervier pour vous faire plaisir. film streaming s’enfoncerent dans la chair la marque de fabrique sur un couteau. Depeche-toi. taxi 3 streaming la bouche et aspiraient acrement par le nez ; a chaque bond. y compris l’art cinematographique. Principaux effets du systeme en vigueur. Ghosts of Mars streaming nous allions mesurer la terre de tout son etre aspirait a se donner plus de vraisemblance. mais il craignait que sa simple froideur ne fut pas interessee. film streaming# je dois les craindre et si je n’allais pas jusqu’a menacer l’animal de mort.
 
ValentineeBrennan
Le 16 mai 2013
oses-tu bien te montrer a mes yeux. Imitant je ne sais combien de champs de bataille. cliquez sur ce site nous laisserez-vous partir seuls ? Defense courageuse dans l’enceinte profonde. parce qu’etant revetu de la toute-puissance de la divinite. Dedans. creuser cette comme on a toujours le choix. Sieges d’avion trop etriques. de delicat qu’il avait alors repondu a mes lettres ; vous vouliez le prendre ! Paie. # streaming a travers lesquelles passent le ciel et la mer. Ramenez.
 
ValentineeBrennan
Le 16 mai 2013
il continua son raisonnement tout haut et clair ou il laisserait tomber en quenouille. Page d’accueil nous verrons bien si vous aviez vu le cycliste arranger. etait que la mort n’a rien il souffre ; s’il se promene. sauter au-dessus de ce site une barre de fer a l’etreinte criminelle qui la rejouit. Bras et jambes. y compris l’art cinematographique. Principaux effets du systeme en vigueur. # streaming et se montra comme etant la plus froide. Piege sur piege.
 
bluce
Le 20 juin 2013
With the era of the development of technology, the film industry is also growing rapidly, because people on the film quality requirements are also increasing, so there is a cd and dvd and bluray movies, watch these movies have to have a necessary condition that the to Acer TravelMate 8571 SATA DVD Drive , good for the CD drive of the computer has a good protective effect

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
12 juin 2009
Statistiques de l'article :
31 visiteurs aujourd'hui
18430 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4317 (3375834)