Premier bilan du plan Alzheimer

Le 7 février 2009, par Louis LEVY,

A l’occasion du premier anniversaire du Plan Alzheimer 2008-2012, le président de la République a réuni à l’Élysée, le 2 février, en présence des ministres Brice Hortefeux et Roselyne Bachelot, quelques uns des acteurs du plan pour un premier bilan.

Le plan Alzheimer dresse son premier bilan
04/02/09 -

Saluant les premiers résultats obtenus, Nicolas Sarkozy a souligné qu’il "comptait sur l’engagement des administrations et opérateurs concernés pour faire du Plan Alzheimer une réalité pour les patients et les familles". Florence Lustman, en charge du suivi du plan, a mis l’accent sur "les réalisations concrètes qui se voient sur le terrain", citant notamment les 22 projets de recherche sélectionnés en 2008 et la mise en place dès juin dernier d’une fondation de coopération scientifique dédiée à la recherche sur la maladie. 21 nouvelles « consultations mémoire » ont été ouvertes en 2008 afin de faciliter le diagnostic précoce. Le dispositif d’annonce et d’accompagnement, qui sera expérimenté à partir de 2009, permettra d’avoir une continuité entre le diagnostic et la prise en charge.

La coordination entre tous les intervenants sera renforcée en mettant en place un interlocuteur unique, le coordonnateur, et une porte d’entrée unique, la Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer (MAIA). 17 projets de MAIA ont été retenus et vont bénéficier en 2009 de 4,5 millions d’euros.
- Pour Arlette Meyrieux, présidente de l’association France Alzheimer, "les choses ont bougé, la machine administrative s’est mise en marche et certains organismes ou structures ont été mis sur pied ." Elle a toutefois soulevé les "difficultés journalières auxquelles sont confrontées les familles sur le terrain". "J’ai demandé au président de la République d’accélérer certaines mesures", notamment la formation des aidants et l’ouverture de structures de répit, a-t-elle déclaré. Il ne reste plus dans les deux cas qu’à obtenir les feux verts politiques.
- Toutes les informations rassemblées par la « mission Alzheimer » en charge du suivi des 44 mesures du plan sont disponibles sur le site http://www.plan-alzheimer.gouv.fr
- Dossier de presse de la réunion de suivi du plan Alzheimer :
http://www.elysee.fr/documents/index.php ?mode=viewlang=frcat_id=8press_id=2285

 

Commentaires de l'article

 
lapierre
Le 8 mars 2009
y aura t’il une expérimentation du médicament rember pour alzheimer en france , si oui comment se porter candidat merci
 
FAUGERAS Jean-Louis
Le 29 mai 2009
Mon épouse (63 ans) est atteinte d’une forme débutante de la maladie d’alzheimer. En traitement sous exelon, je n’ai pas l’impression d’une amélioration quelconque. J’ai suivi les commentaires sur les expérimentations de "rember". Ma question rejoint le précdent commentaire. Faudra-t-il attendre encore trois ans, avec une dégénérescence plus prononcée de l’état des patients tout juste atteint, pour bénéficier de cette expérimentation et de la commercialisation de ce médicament ? Quel gâchis et quelle condamnation quand on en prend pour 20 ans minimum…
 
deramond
Le 7 juillet 2009
Bonjour, un coordonnateur en Loire Atlantique connait il le nombre de malades d’ alhzeimer dans le département ? MERCI DR DERAMOND
 
Louis LEVY
Le 9 juillet 2009
Voir : http://www.sante-pays-de-la-loire.com/fileadmin/telechargements/LSO/2007LSOpdl8_2.pdf
 
curieux
Le 4 août 2010
Impossible de trouver des statistiques sur le web de la maladie par département ? Est ce sérieux ? Si on veut mettre en évidence un facteur viral ou un facteur d’environnement ou culturel des statistiques géographiques s’imposent ! A moins qu’on nous cache des choses…
 
Renaud MARIN LA MESLEE
Le 6 août 2010

Bonjour, et merci de votre intérêt pour le site SNGIE.org.

Votre question nous donne l’occasion de rappeler qu’il n’existe pas de "registre" des malades.

Les démences ne sont pas des maladies à déclaration obligatoire. De ce fait, tous les chiffres annoncés pour la France sont des extrapolations à partir des données de l’étude PAQUID essentiellement.

Un autre moyen d’obtenir des données est de croiser les chiffres de l’Assurance Maladie pour l’ALD N°15 (Alzheimer et autres démences) et ceux des Conseils Généraux pour l’APA.

Mais encore une fois, tant que chaque malade ne sera pas "déclaré" à une autorité "centrale", nous n’aurons pas d’autres chiffres.

Bien cordialement, Docteur Renaud Marin la Meslée, Membre de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie, Vice-président du SNGIE

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 février 2009
Statistiques de l'article :
25 visiteurs aujourd'hui
15948 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4316 (3375815)