Revue de presse Alzheimer septembre 2007

Le 27 septembre 2007, par Louis LEVY,

Revue de presse du mois.

Des informations intéressantes


- La Frontal Systems Behavior Scale ; Nouvelle échelle d’évaluation des fonctions frontales pour différencier DTA et DFT. (The Frontal Systems Behavior Scale discriminates frontotemporal dementia from Alzheimer’s disease Paul Malloy, a, , Geoffrey Tremonta, Janet Gracea and Laura Frakeya. Alzheimer’s and Dementia 2007 July ; 3(3) : 200-203)

La Frontal Systems Behavior Scale est une échelle comprenant 46 items (complétés par le patient et un informant), permettant d’apprécier les fonctions exécutives et les troubles du comportement, qui a été évaluée principalement chez les patients présentant des lésions frontales focales et dans quelques pathologies neuro-dégénératives : maladie de Huntington, démence de type Alzheimer (DTA), maladie de Parkinson, ou démence vasculaire. Des auteurs nord américains ont recherché si cette échelle pouvait permettre de différencier 34 patients DTA (âge moyen=80,9 ans) et 34 patients souffrant d’une démence fronto-temporale (DFT ; 67,6 ans), appariés pour le sexe et le niveau d’éducation. Dans les deux groupes, il existait une augmentation des scores concernant les items évaluant l’apathie et troubles dysexecutifs mais les patients DFT présentaient des troubles de type désinhibition significativement plus importants que ceux DTA (p< 0,005). Couplé àun test évaluant la mémoire verbale (rappel libre de la Hopkins verbal learning test revisited), le sous-score de désinhibition de la Frontal Systems Behavior Scale a permis de diagnostiquer correctement DTA et DFT dans 81% des cas.


- Démence de type Alzheimer et différence inter ethnique entre Indiens d’Amérique, Blancs Américains et les Afro Américains. (Myron F. Weinera, Linda S. Hynanb, Duane Beeklyc, Thomas D. Koepsellc, d and Walter A. Kukullc. Alzheimer’s and Dementia 2007 July ; 3(3) : 211-216) Cette étude nord américaine du National Alzheimer’s Coordinating Center concernant 30993 participants àcomparer les données épidémiologiques de patients atteints de démence de type Alzheimer (DTA), issus d’ethnies différentes : Indiens d’Amérique (1,5% de la population américaine, soit 4,1 millions), Américains Blancs et Afro-Américains. Seules quelques différences faiblement significatives ont été retrouvées : Un plus faible taux d’antécédent de premier degré, de dépression, et de signes extrapyramidaux étaient retrouvés chez les Indiens d’Amériques. Les Américains blancs DTA avaient le pourcentage le plus élevé d’antécédents familiaux et de dépression mais le plus faible d’accident vasculaire cérébral (AVC). Enfin, les Afro-Américains DTA présentaient plus souvent des signes extrapyramidaux et des antécédents d’AVC. Aucune différence significative entre les Indiens et les autres groupes ne fut retrouvée concernant l’âge de début des symptômes, et la durée d’évolution. En conclusion, il semble exister que de minimes différences entre Indiens d’Amérique et autres groupes ethniques atteints de DTA. Il faut noter que seuls 25 % des Indiens d’Amériques évalués dans cette étude rapportaient des ancêtres uniquement Amérindiens.


- Homozygotie ApoE4 et déclin cognitif au stade pré-MCI. (Cognitive Domain Decline in Healthy Apolipoprotein E x4 Homozygotes Before the Diagnosis of Mild Cognitive Impairment. Arch Neurol. 2007 Sep ;64(9):1306-11. Caselli RJ, Reiman EM, Locke DE, Hutton ML, Hentz JG, Hoffman-Snyder C, Woodruff BK, Alexander GE, Osborne D.) Dans cette étude prospective de la Mayo Clinic, l’état cognitif de 43 sujets homozygotes pour l’allèle x4 de l’APOE au stade présymptomatique a été comparé àcelui de 112 sujets non ApoE4 ou 59 hétérozygotes pour l’ApoE4, appariés pour l’âge, le niveau d’éducation et le sexe. Lors de l’entrée dans l’étude, l’âge des participants sains sur le plan cognitif était compris entre 50 et 69 ans. Le suivi neuropsychologique était réalisé tous les 2 ans. Sur 214 participants, 48 n’ont présenté aucun déclin, 126 ont présenté une atteinte sur un des tests, et 40 sur deux ou plus. Parmi les sujets homozygotes ApoE4 âgés de plus de 60 ans (n)10), 4 ont développé une atteinte cognitive dans un domaine contre 5 des 66 sujets hétérozygotes ou non ApoE4 (7,6 % ; P=0,02). Pour 7 participants, une atteinte pathologique est survenue (6 MCI et 1 DTA), et 5 d’entre eux étaient homozygotes pour ApoE4 (p=0,008). Les personnes développant un déclin dans de multiples domaines cognitifs présentaient les scores les plus bas lors tests neuropsychologiques initiaux. En conclusion, il existe chez les homozygotes ApoE4 par rapport aux hétérozygotes et aux non ApoE4 un déclin dans plusieurs domaines cognitifs, avant même le stade de MCI ou de DTA, traduisant pour ce génotype l’existence d’un état pré MCI.


- Des symptômes de démence pré-clinique peuvent-ils être présents àla consultation de médecine générale 5 ans avant le diagnostic de démence avérée (Dement Geriatr Cogn Disord 2007 ;24:300-306. IH Ramakers) Les auteurs se sont intéressés àdéterminer quels symptômes pourraient être des indicateurs d’une démence pré-clinique en consultation de médecine générale et si les sujets souffrant de ces démences avant toute manifestation clinique consultaient plus souvent leur médecin traitant. 75 personnes soufrant d’une démence àun stade pré-clinique et 125 témoins ont été recrutés àpartir d’un réseau de médecins généralistes néerlandais. Dans les 5 ans précédant le diagnostic de démence, les personnes souffrant d’une démence àun stade pré-clinique consultaient plus fréquemment leur médecin traitant que les témoins/ Les troubles de la marche représentaient le principal motif de consultation et était le facteur prédictif le plus précoce de démence. La plainte cognitive comme motif de consultation était prédictive dans les 3 ans qui précédaient le diagnostic. Les autres symptômes, sauf vasculaires, étaient prédictifs seulement dans l’année précédent le diagnostic, année où les troubles cognitifs avaient la sensibilité la plus élevée (0,58) et en deuxième position les troubles de la marche (0,47).

Conclusion  : la démence àun stade pré-clinique est associée àune augmentation de la fréquence des consultations chez le médecin généraliste au moins 5 ans avant le diagnostic effectif de syndrome démentiel. Les troubles de la marche et les plaintes cognitives sont les symptômes d’appel les plus précoces.


- Le métabolisme cortical mesuré par spectroscopie protonique est relié aux performances mnésiques chez les patients souffrant d’un MCI amnésique et d’une maladie d’Alzheimer (Dement Geriatr Cogn Disord 2007 ;24:274-279. L Rami) Dans cette étude 27 témoins, 27 patients souffrant d’un MCI amnésique et 35 patients souffrant d’une maladie d’Alzheimer ont bénéficié d’une évaluation cognitive comprenant diverses épreuves de mnésiques. L’analyse spectroscopique était centrée sur le cingulum postérieur, le pole temporal gauche et la région temporo-pariétale postérieure gauche. Les scores àl’épreuve de mémorisation d’une liste de mots étaient inversement associés avec le rapport myoinositol/créatine dans la région temporo-pariétale postérieure gauche (p < 0,002). Des associations négatives étaient aussi observées entre les scores totaux au Memory Alteration Test et le rapport myoinositol/créatine dans le cingulum postérieur (p < 0,001), le pole temporal gauche (p < 0,005) et la région temporo-pariétale postérieure gauche (p < 0,001). Une association positive était trouvée entre les scores au Memory Alteration Test et le pic de N-acétyl-aspartate dans le cingulum postérieur (p < 0,003).

Conclusion  : les performances en mémoire verbale sont liées aux modifications métaboliques dans les régions corticale connues pour être atteintes par les processus neuropathologiques des MCI amnésique et de la maladie d’Alzheimer.


- Risque de démence après un premier épisode d’AC/FA en l’absence d’AVC (Eur J Heart 2007 ;28 :1962-1967. Y Miyasaka) Dans cette étude épidémiologique de cohorte, les auteurs ont analysé les dossiers de 2837 patients (âge moyen : 71 +/- 15 ans) admis entre 1986 et 2000 pour un premier épisode d’AC/FA sans aucun trouble cognitif ni AVC àl’admission. Sur un suivi moyen de 4,6 ans 299 patients ont développé une démence et 1638 décédèrent. Le taux cumulatif de démence à1 an était de 2,7% et à5 ans de 10,5%. Après contrôle de l’âge et du sexe, la démence était fortement associée avec l’avance en âge (risque décennal = 2,8 ; intervalle de confiance 95%, 2,5-3,2) mais était indépendante du sexe (p = 0,52). La survenue d’une démence post-AC/FA était significativement associée àune augmentation du risque de mortalité (HR = 2,9, intervalle de confiance 95%, 2,5-3,3), même après contrôle des co-morbidités et ne variait pas avec l’âge (p = 0,75) ou le sexe (p = 0,33).

Conclusion : la démence apparaît fréquente après un premier épisode d’AC/FA et est associée àune mort prématurée.


Dans la même rubrique

Alzheimer : projet de décret
Personnes très dépendantes : un décret permet des structures de répit
Approches de projets de soins
Alzheimer : le mal du 21è siècle ?
Les trois quarts des résidents d’Ehpad souffrent de la maladie d’Alzheimer
Des réseaux gérontologiques dédiés à la maladie d’Alzheimer en projet à la MSA
Alzheimer et glucose
Alzheimer grande cause nationale 2007 ?
Le déclin cognitif léger pourrait être favorisé par la prise d’anticholinergiques !
L’étude du LCR au stade MCI
Faut-il prescrire un inhibiteur de la cholinestérase dans les Alzheimer évolués ?
Peut-on faire le diagnostic de maladie d’Alzheimer avec une prise de sang ?
Maladie d’Alzheimer : Analyse de la presse de référence
ALZHEIMER
Premiers essais des oméga 3 dans la maladie d’Alzheimer
Maladie d’Alzheimer : Revue de presse
OUTILS MUSICO-THERAPEUTIQUES
Infos maladie d’Alzheimer
L’Alzheimer au PET scan
Revue de presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer
Détecter précocement la maladie d’Alzheimer
Revue de presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer 4 juillet 2007
L’association Alzheimer le Havre Pays de Caux organise
Diagnostic précoce Alzheimer
Revue de presse Alzheimer juillet 2007
AINS et Alzheimer : une nouvelle étude relance le débat
LES TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES PEUVENT ÊTRE REPÉRÉS EN MÉDECINE GÉNÉRALE
Le nouveau plan Alzheimer
Les statines protègent-elles de la maladie d’Alzheimer ?
Revue de presse Alzheimer septembre 2007
Dérèglement précoce du GPS cérébral dans la maladie d’Alzheimer
Revue de presse Alzheimer octobre 2007
Plan Alzheimer : 48 mesures proposées ce jeudi à Nicolas Sarkozy
Revue de presse novembre 2007
Prévenir l’épuisement des aidants
Alzheimer : Lancement de la "carte de soins et d’urgence"
Un rapport du Régime Social des Indépendants sur les dépenses de santé liées à la maladie d’Alzheimer
La dernière lettre de successfull aging
Le lent épuisement des proches de malades d’Alzheimer
Revue de presse Alzheimer mai 2008
Presse de référence Alzheimer
Analyse de la presse Alzheimer
Des allergies à l’Alzheimer : un sacré bond pour le dimebon
DENUTRITION ET MALADIE D’ALZHEIMER
Deux anti-Alzheimer donnent des résultats prometteurs
Un logiciel pour mieux diagnostiquer la maladie d’Alzheimer au stade précoce
Analyse de la presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer de PR éditions
Maladie d’Alzheimer : des risques pour les aidants
Alzheimer : en parler autour d’un café
Revue de presse Alzheimer
Revue de presse Alzheimer de PR éditions déc. 2008
Alzheimer : des symptômes avant le diagnostic
La maladie d’Alzheimer, un diabète du troisième type ?
CODEX un test rapide pour évaluer les fonctions cognitives
Comment différencier la démence du Parkinson et la démence à corps de Lewy ?
Alzheimer : ne pas traîner
Les médecins généralistes aussi efficaces que les cliniques de la mémoire

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
27 septembre 2007
Statistiques de l'article :
35 visiteurs aujourd'hui
21836 visiteurs cumulés

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4347 (3370515)