Lancement de l’expérimentation de la consultation gratuite

Le 4 février 2007, par Louis LEVY,

30/01/07 - En réunissant le 30 janvier les représentants des administrations et organismes ainsi que les professionnels concernés, Philippe Bas, ministre délégué à la Sécurité sociale, a lancé une expérimentation sur la consultation gratuite à 70 ans pour la prévention de la dépendance dans trois départements : Finistère, Bas-Rhin et Val-de-Marne, un engagement du Plan Solidarité Grand - Age, présenté en juin dernier.

Cette consultation est un outil essentiel pour prévenir les facteurs qui conduisent àla dépendance, a rappelé le ministre.

L’expérimentation s’effectuera en deux temps : en février, une première phase va permettre de valider l’auto-questionnaire et le dossier de consultation du médecin en situation réelle, et en mars, 43 000 assurés, entre 70 et 71 ans et habitant dans les 3 départements, vont recevoir de leur caisse d’assurance maladie une lettre leur indiquant qu’ils peuvent bénéficier de cette consultation prise en charge à100 % par l’Assurance maladie.

L’expérimentation qui durera quatre mois fera l’objet d’une évaluation, avant de généraliser la consultation gratuite de prévention àl’ensemble du territoire dans le courant du second semestre 2007.

> http://www.personnes-agees.gouv.fr/point_presse/d_presse/consult_prevention_70ans/sommaire.htm

 

Commentaires de l'article

 
Alain LIBERT
Le 13 février 2007

La consultation de prévention des personnes de 70 ans ne doit pas rester un élément ponctuel de la prise en charge et se trouver ainsi déconnectée de la réalité de terrain.

- Le SNGIE accueille avec intérêt la mise en place d’une expérimentation de consultation de prévention pour les personnes âgées de 70 ans
- L’implication du médecin traitant, interlocuteur choisi par le patient, est un élément positif qui valorise sa capacité à exercer une prise en charge globale tenant compte tant des dimensions liées à la personne et à son environnement que de celles liées à des désordres organiques
- Le SNGIE insiste, cependant, sur la nécessité de replacer, tant à domicile qu’en établissement, cette consultation de prévention dans le parcours de santé de la personne âgée, afin d’effectuer synthèse et suivi dans le temps en cohérence et coordination avec l’ensemble des autres acteurs de soins de proximité
- Le SNGIE souhaite enfin que la formation prévue soit réalisée en partenariat entre les instances gériatriques locales et les médecins coordonnateurs en EHPAD dont l’une des missions est de diffuser la culture gérontologique auprès des médecins généralistes intervenant dans leur établissement. Cette approche, qui pourrait devenir multidisciplinaire, est de nature à assurer la cohésion des approches et des pratiques sur un territoire donné.

Contacts¨Presse
- Alain Libert : 06 66 26 56 47
- Jean Christophe Mouterde : 06 80 40 77 44
- Louis Lévy : 06 85 20 82 56

 
Alain LIBERT
Le 13 février 2007

La consultation de prévention des personnes de 70 ans ne doit pas rester un élément ponctuel de la prise en charge et se trouver ainsi déconnectée de la réalité de terrain.

- Le SNGIE accueille avec intérêt la mise en place d’une expérimentation de consultation de prévention pour les personnes âgées de 70 ans
- L’implication du médecin traitant, interlocuteur choisi par le patient, est un élément positif qui valorise sa capacité à exercer une prise en charge globale tenant compte tant des dimensions liées à la personne et à son environnement que de celles liées à des désordres organiques
- Le SNGIE insiste, cependant, sur la nécessité de replacer, tant à domicile qu’en établissement, cette consultation de prévention dans le parcours de santé de la personne âgée, afin d’effectuer synthèse et suivi dans le temps en cohérence et coordination avec l’ensemble des autres acteurs de soins de proximité
- Le SNGIE souhaite enfin que la formation prévue soit réalisée en partenariat entre les instances gériatriques locales et les médecins coordonnateurs en EHPAD dont l’une des missions est de diffuser la culture gérontologique auprès des médecins généralistes intervenant dans leur établissement. Cette approche, qui pourrait devenir multidisciplinaire, est de nature à assurer la cohésion des approches et des pratiques sur un territoire donné.

Contacts¨Presse
- Alain Libert : 06 66 26 56 47
- Jean Christophe Mouterde : 06 80 40 77 44
- Louis Lévy : 06 85 20 82 56

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
4 février 2007
Statistiques de l'article :
30 visiteurs aujourd'hui
17822 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4317 (3375834)