Un bracelet téléphone

Le 7 juin 2006, par Marc NICOLINI,

Denis Sergent remarque dans La Croix que Louis Massicotte, Québécois diplômé de philosophie et président de Medical Mobile, « lance aujourd’hui à Paris en première mondiale » un bracelet-téléphone pour suivre les malades d’Alzheimer.

Le journaliste précise que cette opération de télésécurité médicale a lieu en partenariat avec France Télécom et avec l’aide de la Fondation Recherche médicale et de l’Institut pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer.

Denis Sergent explique que baptisé Columba, ce dispositif, qui comprend un système de géolocalisation assistée par satellite GPS, permet de localiser les malades en cas de fugue ou de désorientation. Lorsque le porteur du bracelet sort de la zone géographique habituelle, […] l’appareil déclenche une alarme auprès d’un centre d’appels médicalisé.

Le journaliste ajoute que l’appareil, dont un premier lot de 500 exemplaires est déjàarrivé en France, devrait être disponible dès ce mois-ci dans toutes les pharmacies et boutiques France Télécom.

 

Commentaires de l'article

 
Anonyme
Le 7 juin 2006
La fugue a de multiples significations… mais parfois une attitude de fuite par rapport à une entrée en institution non acceptée, des soignants ressentis comme maltraitants, une recherche de souvenirs anciens, retrouver son conjoint, sa maison… Est ce si incohérent que cela ? Faut il perdre une derniere liberté, grace au GPS ? Jean Christophe Mouterde
 
Anonyme
Le 7 juin 2006
La fugue a de multiples significations… mais parfois une attitude de fuite par rapport à une entrée en institution non acceptée, des soignants ressentis comme maltraitants, une recherche de souvenirs anciens, retrouver son conjoint, sa maison… Est ce si incohérent que cela ? Faut il perdre une derniere liberté, grace au GPS ? Jean Christophe Mouterde
 
Anonyme
Le 9 juin 2006
100% d’accord avec toi Jean Christophe…une bonne réunion entre soignants, un contrat de soins, un dialogue avec l’entourage, permettent de résoudre la pluspart des difficultés, sans pour autant négliger la sécurité.Dans mon établissement nous avons régulièrement une réunion avec une équipe du secteur psy, qui nous aide à mieux comprendre nos résidents et à nous adapter à leurs besoins. Bénédicte (Angers)
 
Anonyme
Le 9 juin 2006
100% d’accord avec toi Jean Christophe…une bonne réunion entre soignants, un contrat de soins, un dialogue avec l’entourage, permettent de résoudre la pluspart des difficultés, sans pour autant négliger la sécurité.Dans mon établissement nous avons régulièrement une réunion avec une équipe du secteur psy, qui nous aide à mieux comprendre nos résidents et à nous adapter à leurs besoins. Bénédicte (Angers)

Dans la même rubrique

Les forums reviennent
Moins dure sera la chute…
Besoins d’hébergement en EHPAD
Une montre-détecteur de chutes pour les personnes âgées
La France a le plus faible taux de mortalité après 64 ans
Se faire soigner sans se faire arrêter
La journée de solidarité devrait rapporter 2 milliards d’euros à la CNSA cette année
Gériatrie à l’hôpital : un plan de réorganisation de 400 millions d’euros prôné par un rapport
Un plan "solidarité grand âge" annoncé "dans les prochaines semaines"
Un programme pour la gériatrie
Un bracelet téléphone
Canicule vigilance renforcée
Dépistage du cancer du colon.
Le Conseil de la CNSA du 16 octobre 07 adopte le rapport annuel
Le Sénat rend l’APA récupérable sur la succession !
XAVIER BERTRAND PRECISE LE CALENDRIER DU CINQUIEME RISQUE
Record de fréquentation
Florence Lustman, chargée de piloter le plan Alzheimer, précise les objectifs de sa mission
Le gouvernement propose d’ériger la CNSA en agence chargée du cinquième risque
Installation du comité de suivi national du plan « Bien vieillir »
Le gouvernement élargit l’utilisation du chèque emploi-service universel
Tarification 2010, organisation du soin, où sont les décrets ?
Campagne tarifaire 2010 : les établissements de Santé ont enfin leur circulaire !
Eric Woerth et Nora Berra auscultent la maltraitance en établissement
Campagne tarifaire 2010 : au tour des EHPAD !
18 mesures pour "vivre chez soi".
Actualités en Médecine Gériatrique 2010
La Grande Bretagne aime les traitements médicamenteux de la maladie d’Alzheimer !
Contrats pour les libéraux en EHPAD : c’est parti !
L’Ordre dépose un recours contre le décret médecin traitant en EHPAD !
Appel à projets Fondation de France
Appel à communications : Journées Annuelles de la SFGG
Maladie d’Alzheimer : aspects juridiques
Contrat médecin traitant : décision du Conseil d’état
Équipes mobiles : appel à communications

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 juin 2006
Statistiques de l'article :
37 visiteurs aujourd'hui
22455 visiteurs cumulés
Mots-clés :

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4363 (3371270)